Réflexologie, naturopathie et massages
Accueillir le printemps…
Depuis quelques jours une nouvelle saison commence, le printemps. La nature est déjà en train de changer, entrant dans un nouveau cycle, plein de vie et d’énergie. Ce renouveau est déjà perceptible autour de nous, la nature s’éveille,  les plantes sortent de la terre, la sève monte dans les arbres, les oiseaux chantent…
Pour nous également, cette saison est un véritable élan, nous donnant envie d’utiliser toute l’énergie emmagasinée pendant l’hiver. Nous avons envie de sortir à nouveau, de prendre l’air, réserver les prochaines vacances, se lancer dans de nouveaux projets, faire le grand nettoyage de printemps…
Ce mouvement, cette belle énergie printanière, peut cependant perturber  notre équilibre et notre santé. C’est en cette saison que de grandes fatigues apparaissent, parfois accentuées par le changement d’heure. Cette saison favorise également les rhinites allergiques. En médecine traditionnelle chinoise on considère que le printemps perturbe le travail du foie, ce qui peut entrainer des insomnies, des phases d’anxiété, des troubles de l’humeur, d’irritabilité voir de colère…
Vous avez peut-être déjà remarqué ces petits dérèglements, alors pour passer un printemps en pleine forme, voici quelques conseils.
Il est bon de reprendre un exercice physique régulier, surtout s’il avait été interrompu pendant l’hiver. Les étirements sont très bénéfiques : ils remettent le corps en mouvement progressivement.
La marche, les promenades dans la forêt ou à la campagne sont d’excellents moyens de se remettre à bouger. Le jardinage est aussi à valoriser, tout comme des exercices de respiration et de relaxation.
Cette période est propice aux changements et c’est une occasion idéale pour faire du tri, du rangement, à l’intérieur de chez soi comme dans la vie : débarrasser les étagères, se séparer du superflu, recycler et jeter… A l’extérieur, dans la vie privée, avec ses amis, son conjoint ou ses collègues de travail, il faut aussi faire du tri. Mettre à plat une situation qui ne convient plus, trouver des solutions et avancer…
Sur un plan émotionnel, il est bon de favoriser la patience et la pensée positive pour faire face aux états colériques qui peuvent nous envahir à cette époque.
Pour vous aider, pensez aux huiles essentielles comme l’essence de citron et l’essence romarin à verbénone, dont les senteurs apaiseront vos humeurs et vous aideront à relancer votre énergie… Les infusions sont une belle alternative aux huiles essentielles, parfois plus faciles à utiliser (pissenlit, romarin, aubier de tilleul). Les massages et notamment la réflexologie plantaire sont de bons moyens de se ressourcer, se détendre, lutter contre des douleurs.
Enfin, le printemps s’accueille également dans l’assiette, en choisissant une alimentation adaptée.
Évitez les excès de nourriture et de boisson et favorisez les produits frais et de saison. Avec l’arrivée du printemps, les étales de nos marchés reprennent de belles couleurs. Les légumes ont de nombreux bienfaits et ils sont de précieux alliés pour nous permettre de nous alléger des calories hivernales : par exemple l’asperge, le pissenlit, l’artichaut ou le radis noir sont d’excellents draineurs. L’épinard, un excellent antioxydant, est très riche en fibres… La carotte quant à elle est la reine des vitamines. Pensez également aux oignons et à l’ail, pour leurs vertus protectrices cardio-vasculaires et anti-inflammatoires.
Les fruits ne sont pas en reste, à vous bananes, kiwis et déjà les premières fraises… Pensez également aux céréales et légumineuses dont l’ANSES[1] vient de recommander une consommation accrue : lentilles, pois chiches, fèves… Et puis ne boudez pas les produits animaux en quantité et qualité adaptée : fromages légers (chèvres et brebis), poissons maigres (cabillaud, daurade, morue, lotte), œufs, viandes et volailles…
Je reste à votre disposition si vous souhaitez des conseils plus personnalisés.
Je vous souhaite à toutes et à tous un excellent printemps.
Johanna Brun
[1] ANSES : Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail

 

Les commentaires sont fermés.